Le blogue des jumelles de Véga

À toi le gars que j’ai réveillé ce matin…

Chronique No 19 · 14 octobre 2016 · Catherine Lavoie

Cher gars qui m’a laissé un message me disant : qu’il cherchait un emploi. T’avais l’air pas mal sympathique et c’est mon travail de créer des liens avec de potentiels candidats, au cas où ils pourraient répondre aux besoins de mes clients.

À toi, qui un vendredi matin, me trouvait de bonne heure. Ok , il était 9 heures. Bon. Avant de me reproduire ça m’est arrivé assez souvent de dormir à cette heure là.

Sauf que ben. Je ne répondais pas au téléphone si j’étais trop endormie pour le faire. Et puis, quand je me cherchais un job ben, je m’enlignais ma plus belle voix dynamique, même s’il était 9 heures, que j’avais l’oreiller étampé dans le visage et un restant de bave au coin de la bouche.

Tu m’as dit :

« Scuse moi je suis occupée peux tu rappeler vers 10h30- 11h? »

Pis je le savais que dans le fond tu dormais. T’étais pas entrain de courir un marathon, de conduire , de faire du RCR à un homme en arrêt cardiorespiratoire ou de jouer à Candy Crush… n’importe quoi d’autres qui aurait pu justifier ça.

By the way, tu aurais minimalement pu dire : « Je suis désolée madame c’est difficile pour moi de vous parler en ce moment , est-ce que je peux vous rappeler plus tard? »

Là . J’aurais dit bon, c’est drôle le gars dort mais au moins il prend la responsabilité de me rappeler. T’es pas le premier mon gars. Pis tu seras pas le dernier.

Mais là je vais faire ma crise de diva/princesse/chiante/irritée : je ne te rappelerai pas.

Parce que j’ai beau être la fille de RH qui dit sans cesse aux clients de s’adapter, d’être indulgent , de s'ouvrir aux changements de mentalité pis toute pis toute . Qui écoute avec plaisir et empathie ses clients qui en ont ras-le-bol de se faire servir excuses, lamentations, négociations par leurs employés ou futurs employés.

Là ça me tente pas.

Parce que j’en ai plus que marre d’entendre des discours : « je ne me trouve pas de job …maudit c’est pas facile.etc.etc.etc. »

Parce que j’ai vu des gens persévérants, polis, organisés qui travaillent vraiment fort pour se trouver du travail. Qui postule, encore et encore. Qui essuie des refus. Des tonnes de refus. Qui se questionne. Qui pleure des fois. Qui se relève et qui continue, chaque jour, depuis des mois. Parce qu'ils veulent juste gagner leur vie.

Fait que là à matin j’te dis : bon dodo mon gars. J'espère que je t'ai pas trop réveillé.

Rappelle-moi si tu veux. Je vais être sympa et professionnelle. Promis.

Véronique et Gaëlle sont des sœurs jumelles, alter ego de nos consultantes. Inspirées par leur quotidien, vous pourrez découvrir comment elles assument leurs fonctions respectives, leurs hauts comme leurs bas. Qui sont-elles?

Vous désirez être avisé lors de la publication d’une nouvelle chronique? Abonnez-vous à notre liste de diffusion.