Le blogue des jumelles de Véga

Aujourd'hui je congédie mon amie.

Chronique No 9 · 4 avril 2016 · Catherine Lavoie

Aujourd’hui j’ai une rencontre à faire. Je l’évite depuis plusieurs jours.

Je dois rencontrer une employée pour mettre fin à son emploi. Malgré tous nos efforts de conciliation, ça ne fonctionne pas. Je dois donc opter pour le congédiement.

Un lundi? Histoire de passer une mauvaise semaine? Ou un vendredi et gâcher la fin de semaine, y a t'il vraiment un "bon" jour pour mettre fin à l'emploi de quelqu'un ? Je ne crois pas. Peu importe la journée , c'est toujours moche,

Oui, d’accord. Ce n’est pas la première fois que je fais ce genre de rencontre. Je connais les trucs : le plus court possible, des explications claires, concises et peu d’argumentation. La décision est prise, nous ne sommes plus à l’étape où une modification de comportement était espérée et où on y croit. Je l’ai rencontrée, une, deux, trois fois, avertissement verbal, par écrit. Tout a été dit. Plus qu'une fois. Je sais que c’est la bonne décision et qu’elle a eu toutes les chances possibles.

Le hic? Cette personne c’est mon amie. Nous nous entrainons ensemble. Je l’apprécie. Il arrive par contre qu’au travail, ça ne fonctionne pas. Je m’en veux parce que quand je l’ai embauchée, j’avais déjà certains doutes. J’ai voulu lui donner une chance, elle avait besoin de travailler et j’avais confiance qu’on puisse communiquer et arriver à régler ses petits écarts…

On nous parle souvent de courage managérial. Aujourd’hui, ce mot a du sens pour moi. Reste que je me sens comme une moins que rien. Je connais bien sa situation familiale. Elle a besoin de ce travail. Et je sais que je vais perdre une amie; c’est presque incontournable.

J’ai beau faire semblant que je n’ai pas de cœur, tentée d’appliquer le principe du détachement, du fameux mur, mais c’est juste dans les livres que ça fonctionne vraiment. Je reste un être humain, même avec mon chapeau de directrice.

1, 2, 3 on respire. C’est le chemin que j’ai choisi.

Et vous, avez-vous déjà été confronté à une décision difficile qui impliquait une personne proche de vous?

Véronique et Gaëlle sont des sœurs jumelles, alter ego de nos consultantes. Inspirées par leur quotidien, vous pourrez découvrir comment elles assument leurs fonctions respectives, leurs hauts comme leurs bas. Qui sont-elles?

Vous désirez être avisé lors de la publication d’une nouvelle chronique? Abonnez-vous à notre liste de diffusion.