Le blogue des jumelles de Véga

Parlons de vol...

Chronique No 37 · 5 juin 2018 · Catherine Lavoie

En écrivant ce titre je me rappelle ces livres éducatifs que ma mère me lisait quand j’étais plus jeune. Vous savez ces livres qui nous montrent les valeurs communes de la société. Il y avait plein de thèmes. Parlons de gourmandise. Parlons de jalousie. Parlons de vol.

Vraisemblablement, certains d’entre nous n’ont pas eu la chance d’avoir ce genre d’éducation et comme dirait une amie : chacun son éthique!

En fin d’année financière, je fais le bilan des mauvaises créances, vous savez, celles qu’on radie parce qu’on a fait notre deuil : ils ne payeront pas. Respiration. Zénitude.

Non, j’ai aucun esprit zen là-dedans.

Dans une boutique, si je décide de mettre un chandail dans mon sac, sans le payer, je peux être accusée, au criminel, de vol.

Alors pourquoi, quand je confie un mandat à une ressource externe, que ce soit de la rédaction, faire des recherches ou une rencontre de coaching, comment ça se fait que là ce n’est pas criminel?

Prendre de mon temps, utiliser ce qui provient de mon expertise sans le payer, ce n’est pas ce qu’on appelle du vol? À l’instar d’une boutique, moi c’est comme ça que je gagne ma vie. Quand tu me fais travailler et que tu ne paies pas, tu m’enlèves mon temps, du temps que j’aurais pu rentabiliser. Pour gagner ma vie.

J’ai des mauvaises créances qui ont déjà été impliquées en politique. D’autres bien en vue dans le monde des affaires. Et même un comptable. Belle crédibilité mon homme.

Une partie mesquine de moi aimerait tellement faire du name dropping. Juste ici. Parce que ça ferait du bien… mais je suis une bonne personne.

Quoiqu’il en soit. Ne pas payer est parfois une arme pour protester. Affirmer que le travail reçu ne valait pas le prix. Ok. Je l’ai déjà fait. Une fois.

Mon ami, si tu fais ça, soit cohérent. N’utilise pas ce qui t’as été fourni comme travail. Parce que là tu n’es pas entrain de revendiquer ton mécontentement, t’es entrain de voler. Point barre.

En attendant, je vais récupérer les taxes que je t’ai facturées. Ça sera toujours ben ça.

Véronique et Gaëlle sont des sœurs jumelles, alter ego de nos consultantes. Inspirées par leur quotidien, vous pourrez découvrir comment elles assument leurs fonctions respectives, leurs hauts comme leurs bas. Qui sont-elles?

Vous désirez être avisé lors de la publication d’une nouvelle chronique? Abonnez-vous à notre liste de diffusion.