Le blogue des jumelles de Véga

Quand ajouter une ressource humaine?

Chronique No 17 · 26 septembre 2016 · Catherine Lavoie

Voyant que je n’avais rien publié depuis près d’un mois, je me suis mise à faire le bilan…réalisant que cela fait bientôt un sacré bout de temps que je cours après ma vie , littéralement! Je veux dire, vraiment. J’apprécie être sollicitée, prendre des décisions rapidement , avoir beaucoup de mandats en simultané …

Il y a eu le déménagement, le changement de ressources humaines, la croissance à un rythme plus que prévu ( alléluia!) Il y a eu mes engagements personnels, le sport, les compétitions, le sport des enfants, les compétitions des enfants, la rentrée scolaire, les générales de classe , ma vie sociale, bref. Ouf!

Bien qu’une femme naturellement plus énergique que la moyenne, je manque un peu de gaz ces temps-ci. Alors, loin d’être une super woman, je me demande : quand est-ce que c’est trop?

Quand sait-on que notre corps nous envoie des signes? Surtout, quand sait-on, dans une entreprise de services, qu’il est temps d’ajouter une ressource ? Ce fameux + 1 si risqué, stressant, important ; est-ce maintenant? Ou dans quelques mois ?

Combien de temps est-ce acceptable et réaliste de travailler si fort sans en perdre la raison?

Sans avoir totalement trouvé LA réponse, voici le fruit de ma réflexion :

Si tu n’as pas la capacité financière de faire un + 1 et que ça t’occasionne plus de stress que de soulagement= fais le pas.

Si ta famille, ton conjoint, tes amis, se demandent si tu es vivant et si ça t’affecte = penses- y.

Si tu accumules du retard, diminue ta qualité de service ou est obligé de laisser aller des clients = fais le.

Si tu as des signes d’épuisement récurrents (étourdissements- envie de dormir, difficulté de concentration, mauvaise humeur ) = envisage le sérieusement. Sinon ton corps le fera à ta place.

Si tu refuses un ajout pour ces raisons : je ne trouverai personne de compétent ou je n’ai pas le temps de faire un transfert = fais le. Tu trouveras.

Si tu n’as pas envie de faire croître ton entreprise davantage, si tu gagnes bien ta vie et que ça te convient = bonne nouvelle!

Tu peux maintenant accéder au saint-graal , c’est-à-dire choisir tes clients !! Alors célèbre!

En gros, écoute ton corps. Tes valeurs. Et fonce.

Tu peux déléguer en partie, certaines tâches. Tu peux offrir un temps partiel. OU des heures non garanties pour le moment. Des solutions, il y en a.

Pour ma part, ce fut : utilisation de ressources externes contractuelles. Moins de marge mais moins de risque et donc, moins de pression.

Et vous, quelles ont été vos réflexions/solutions/décisions?

Véronique et Gaëlle sont des sœurs jumelles, alter ego de nos consultantes. Inspirées par leur quotidien, vous pourrez découvrir comment elles assument leurs fonctions respectives, leurs hauts comme leurs bas. Qui sont-elles?

Vous désirez être avisé lors de la publication d’une nouvelle chronique? Abonnez-vous à notre liste de diffusion.