Le blogue des jumelles de Véga

Une histoire de monopole...

Chronique No 25 · 26 janvier 2017 · Catherine Lavoie

Ça m’arrive pas souvent mais aujourd’hui j’ai été vraiment déplaisante avec une madame du service à la clientèle. Pas juste un peu déplaisante. Très.

L’entreprise, que je ne nommerai pas, mais dont le nom contient une couleur ( clin d’œil pas subtil) a comme pratique de renouveler automatiquement les ententes annuellement si on ne confirme pas qu’on ne désire pas le service. Ok. C’est fréquent ça.

Or, le représentant s’est bien gardé de m’informer . Facile comme stratégie. Il laisse un message me disant qu’il veut me parler de mon forfait. Je le rappelle. Boite vocale.

Pas de retour d’appel et hop! La date limite arrive et je reçois une facture de 600$ ! Bravo ! Joie! Qui plus est, jamais ils n’ont pu me fournir la preuve de cette dite entente!

La madame service à la clientèle ( pardon vraiment, je sais que ton travail est pas facile) me dis qu’elle peut pas m’aider parce que j’ai pas d’appel enregistré. J’avais juste à laisser un message au monsieur disant que je ne veux plus le service. (ha ! oui , juste ça…vraiment? Savez-vous que ça fait depuis 2011 que, chaque année, on se bat avec vous? Que chaque année vous tentez la même stratégie déloyale? »

Super! J’te paie pas. Point barre. Et si ça continue je te facture les honoraires que je perd à travailler, chaque année, pour faire créditer cette facture non désirée.

Chaque fois que je prononce le nom de cette entreprise là, tout le monde lève les yeux au ciel, ont des histoires pas possibles à raconter qui finissent souvent par : menace, engueulade et relation désagréable.

C’est quoi ce modèle d’affaire là?!

Parfois, je me dis que ces entreprises-là, qui ont un monopole total de leur secteur, ne mérite pas du tout de survivre.

À l’heure de l’expérience client, de la compétition féroce, des entreprises ferment leurs portes chaque jour. De belles entreprises qui ont tout fait pour combattre. Pendant ce temps, ceux qui étaient là au bon moment, continue de se foutre de leurs clients et de vivre?

Juste non. Ça ne me rentre pas dans la tête.

Peace.

Véronique et Gaëlle sont des sœurs jumelles, alter ego de nos consultantes. Inspirées par leur quotidien, vous pourrez découvrir comment elles assument leurs fonctions respectives, leurs hauts comme leurs bas. Qui sont-elles?

Vous désirez être avisé lors de la publication d’une nouvelle chronique? Abonnez-vous à notre liste de diffusion.